Dictionnaire cosmologique imagé

Dictionnaire Astronomique. A-B

A

Accrétion : Gain progressif de matière sous l'action de la gravitation. Une planète se constitue par accrétion en capturant gaz, poussières et astéroïdes. 

Albédo : Rapport entre la quantité de lumière réfléchie et reçue.est le pouvoir réfléchissant d'une surface, soit le rapport de l'énergie lumineuse réfléchie à l'énergie lumineuse incidente. C'est une grandeur sans dimension, comparable à la réflectance.

Amas de galaxie :Un amas de galaxies, ou amas galactique, est l'association de plus d'une centaine de galaxies liées entre elles par la gravitation.

Année lumière : Distance parcourue en un an par la lumière voyageant dans le vide, équivalent à 9,5 x 1015  mètres soit quasiment 9,5 milliers de milliards de KM

Anti matière : Ensemble des antiparticules des particules composant la matière classique. 

Aphélie : L'aphélie est le point de la trajectoire d'un objet céleste (planète, comète, astéroïde, etc.) en orbite héliocentrique qui est le plus éloigné duSoleil autour duquel il tourne

Astérisme :  un astérisme est une figure remarquable dessinée par des étoiles particulièrement brillantes

Astéroïde : petit corps du Système solaire composé de roche, de métaux et de glace, de forme irrégulière et dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs centaines de kilomètres1. Quand ces petits corps entrent dans l'atmosphère terrestre et qu'ils réussissent à en toucher la surface, ils deviennent des météorites..

Atome : Un atome (grec ancien ἄτομος [atomos], « insécable ») est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se combiner chimiquement avec un autre.Exemple d'atome:

Atome d' hydrogéné (1 proton 1 électron)  Atome d'hélium (2 protons, 2 electrons, 2 neutros)

Astroblème : cratère d’impact ;

Astronome : Scientifiques spécialisés dans l'observation et la mesure des phénoménes astronomiques et astrophysiques. Leur approche est plus expérimentale que théorique, contairement au astrophysicien.

Astrophysicien : Les astrophysiciens s'interressent à la modélisation et à l'application des lois de la physique pour décrire le comportement des astres. ce sont donc souvent

des physiciens théoriciens de formattion.

B

Bande de Groth : La bande de Groth étendue est une image à grand champ de la Grande Ourse réalisé à partir d'environ 500 images prises par le télescope spatial Hubble 

Baryon : Un baryon est, en physique des particules, une catégorie de particules, dont les représentants les plus connus sont le proton et le neutron. 

Big Bang : Théorie cosmologique qui explique comment l'univers primordial, extrêmement chaud et dense, aurait commencé son existence. 

Big crunch : En cosmologie, le Big Crunch est un des possibles destins de l'Univers. Il désigne l'effondrement de l'Univers, c'est-à-dire une phase de contraction faisant suite à la phase d'expansion. C'est donc en quelque sorte un « Big Bang à l'envers ». 

Binaire spectroscopique : Etoile binaire dont le mouvement orbital est mis en évidence par la variation de la vitesse radiale d'une ou des deux composantes du système.. 

Big rip : Le Big Rip (« grande déchirure » en français) est un modèle cosmologique proposant un scénario inhabituel de la fin de l'Univers. Ce modèle suppose l'existence d'une forme d'énergie très atypique, l'énergie fantôme, dont la principale caractéristique est de voir sa densité augmenter alors que l'expansion se poursuit.

Blazar : Quasars très compacts associés à un trou noir supermassif au centre d'un noyau actif de galaxie souvent très éloigné.

Bore : Le bore représente l'élément chimique de symbole B et de numéro atomique 5

Boson de Higgs : Particule élémentaire.Cette particule élémentaire constitue l'une des clefs de voûte du modèle standard de la physique des particules.

Brane :En théorie des cordes, une brane, ou p-brane, est un objet étendu, dynamique, possédant une énergie sous forme de tension sur son volume d'univer

 

APHELIE

On a ci-dessous le schéma simplifié de la rotation de la Terre autour du Soleil, montrant ces deux points particuliers que sont l'aphélie et le périhélie (l'ellipticité est volontairement exagérée sur ce schéma, l'orbite de la Terre étant en pratique très proche d'un cercle) :

Aphélie Périhélie Terre Soleil.png

By GifTagger (Propre travail) [<font><font>GFDL</font></font>, <font><font>CC-BY-SA-3.0</font></font> or <font><font>CC BY-SA 2.5-2.0-1.0</font></font>], via Wikimedia Commons


ASTERISME

Le Triangle d'été, formé par les étoilesVéga, Deneb et Altaïr, est l'un des plus grands astérismes de l'hémisphère nord.

By Michelet (Propre travail) [<font><font>GFDL</font></font>, <font><font>CC-BY-SA-3.0</font></font> or <font><font>CC BY-SA 2.5-2.0-1.0</font></font>], via Wikimedia Commons


 

BARYON

Les huit baryons de spin 1/2 composés uniquement de quarks u, d et s, classés parétrangeté (S) et charge (Q)

 

 


BLAZAR

Un objet BL Lacertae : 0323+022 (z=0,147) pris par ESO NTT (filtre R). La galaxie hôte et les compagnons proches sont visibles.

By Renato Falomo (fr: Image: Fig1553.jpg) [<font><font>Domaine public </font></font>], via Wikimedia Commons


binaire spectroscopique

Mouvement d'une binaire spectroscopique.

spectre du compagnon B D'une binaire spectroscopique - spectre du composant B d'un binaire spectrocopic

Téléversé par FredA
 

 

BRANE

Les univers situés sur les branes flottent dans un super-univers, formé de dimensions supplémentaires, petites ou grandes selon les modèles.

Téléversé par Rogilbert~commonswiki​
 

C-D ►

C-D

C

Ceinture d'astéroïdes :Région du Système solaire située entre les orbites de Mars et Jupiter qui contient la majeure partie des orbites des astéroïdes connus.

Ceinture de Kuiper : Zone du Système solaire s'étendant au-delà de l'orbite de Neptune, entre 30 et 55 unités astronomiques (ua)2.les objets de la ceinture de Kuiper sont majoritairement constitués de composés volatils gelés comme le méthane, l'ammoniac ou l'eau.

Ceinture de Van Allen :  Zone toroïdalede la magétosphère de la terre entourant l'équateur magnétique et contenant une grande densité de particules énergétiques. La rencontre de ces particules énergétiques est  à l'origine des aurores polaires.

Champ scalaire : Fonction de plusieurs variables qui associe un seul nombre (ou scalaire) à chaque point de l'espace.

Cordes : Objets principaux étudiés dans la théorie des cordes. Une corde est un objet unidimensionnel. Avec la théorie des cordes, les composantes de la matière les plus fondamentales de notre univers ne sont plus des particules, mais de minuscules cordes vibrantes.

Comète : petit corps constitué d'un noyau de glace et de poussière en orbite (sauf perturbation) autour d'une étoile.

Constante de Hubble : Constante de proportionnalité existant aujourd'hui entre distance et vitesse de récession apparente des galaxies dans l'univers observable.

Constellation :  Ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisationles relie par des lignes imaginaires pour créer une forme quelconque. Une constellation est généralement plus complexe qu'un astérisme.

Cosmos : L'Univers et ses lois, ou, plus généralement, tout univers, réel ou issu d'une conception scientifique ou fantastique.

Couronne :Les termes couronne galactique et couronne gazeuse sont utilisés pour décrire une composante du halo galactique de la Voie lactée.

Cubewano : membre d'une classe d'astéroïdes transneptuniens évoluant dans la ceinture de Kuiper.

Curvaton : Champ scalaire hypothétique, qui se présente comme une alternative au modèle slow-roll de l'inflation cosmique, pour expliquer la génération deperturbations cosmologiques dans l'univers primordial.

D

Dimension : Coordonnées nécessaire pour spécifier une position (longueur, largeur, hauteur, temps)

Disque circumstellaire:  (littéralement « disque autour d'une étoile ») peut être de trois types :

Disque protoplanétaire :  Disque circumstellaire constitué de gaz et de poussières à partir duquel se forment les corps (planètes, planètes naines, petits corps et leurs satellites).;
Disque de transition : Disque circumstellaire constitué de gaz et de poussières et évoluant de l'état de disque protoplanétaire à celui de disque de débris.;
Disque de débris: Disque circumstellaire formé de poussière et d'astéroïdes de toutes tailles et ne contenant que peu ou pas de gaz. 

Objets connus de la ceinture de Kuiper. Image issue de données du Minor Planet Center. Les objets de la ceinture de Kuiper principale sont en vert .

 

Ceinture de Kuiper
(ou d'Edgeworth-Kuiper)
Objets connus de la ceinture de Kuiper. Image issue de données du Minor Planet Center. Les objets de la ceinture de Kuiper principale sont en vert (formant un cercle de diamètre la moitié de l'image) et les objets épars en orange (la majorité des points dispersés sans label). Les quatre planètes externes sont en bleu (avec intitulé) ; les astéroïdes troyens de Neptune en jaune, ceux de Jupiter en rose. L'échelle est en unités astronomiques.

 

By WilyD [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or FAL], via Wikimedia Commons


CUBEWANO

Grands cubewanos et plutinos.

By Utilisateur: Eurocommuter (Tracée par un programme écrit par l'auteur) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) or CC BY-SA 2.5-2.0-1.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5-2.0-1.0)], via Wikimedia Commons


DISQUE DE DEBRIS

Disque de débris gauchi, vu par la tranche, autour de β Pictoris. (Image du Télescope spatial Hubble)

David Golimowski (Johns Hopkins University), NASA, ESA 


 E - F - G - H ►

E-F-G-H

E

Electron : Particule de masse faible

Energie sombre(noire) : Forme d'énergie hypothétique emplissant uniformément tout l'Univers et dotée d'une pression négative, qui la fait se comporter comme une force gravitationnelle répulsive.

Espace : zones de l'Univers situées au-delà des atmosphères et des corps célestes.

espace cislunaire : Espace sphérique se trouvant autour de la Terre jusqu’à la limite de l’orbite de la Lune.

Espace intergalactique : Milieu intergalactique désigne les agencements de matière située en dehors des galaxies. Autour des galaxies et les reliant entre elles se trouve un gaz raréfié qu'on pense structuré en filaments cosmiques et qui possède une densité légèrement plus élevée que celle de l'Univers. 

Espace interplanétaire :  Région de l'espace entre les planètes du Système solaire..

Espace interstellaire :  milieu interstellaire est la matière qui, dans une galaxie, remplit l'espace entre les étoiles et se fond dans le milieu intergalactique environnant. Il est un mélange de gaz (ionisés, atomiques et moléculaires), de rayons cosmiques et de poussières.

Etoile :  Boule de plasma dont le diamètre et la densité sont tels que la région centrale, le cœur, finit par atteindre une température (de l'ordre de 10 millions kelvins) capable d’amorcer les réactions de fusion de l'hydrogène. Une étoile rayonne dans tout le spectre électromagnétique, au contraire de la plupart des planètes.

Exoplanète : ou planète extrasolaire, est une planète située en-dehors du Système solaire..

Exocomète : Comète en orbite autour d'une étoile est située en-dehors de notre Système solaire.

F

Fermion : Particule dont le spin est demi entier. à la difference des bosons ce sont des particules élémentaires de matière.

G

Galaxie : assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire.

Gluon :En physique, le gluon est le boson responsable de l'interaction forte. Les gluons confinent les quarks ensemble en les liant très fortement. Ils permettent ainsi l'existence des protons et des neutrons, ainsi que des autres hadrons et donc de l'univers que nous connaissons.

Gravitation : La gravitation est une des quatre forces fondamentales qui régissent l'Univers et le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction des corps massifs entre eux, sous l'effet de leur masse.

H

Hadron : Composé de particules subatomiques régi par l'interaction forte. Dans le modèle standard de la physique des particules, ces particules sont composées de quarks et/ou d'anti-quarks ainsi que de gluons.

Halo :: Région de l'espace entourant les galaxies spirales, et notamment notre galaxie, la Voie lactée

Héliogaine : L'héliogaine est la région de l'héliosphère située au-delà du choc terminal. C'est là que le vent solaire est ralenti

Héliopause : l'héliopause est la limite où le vent solaire du Soleil est arrêté par le milieu interstellaire.

Héliosphère : L'héliosphère est une zone en forme de bulle allongée dans l'espace, engendrée par les vents solaires. Sa limite est l'héliopause, qui délimite la zone d'influence des vents solaires, lorsqu'ils rencontrent le milieu interstellaire.

ELECTRON 

Un éclair de foudre consiste en premier lieu en un courant d'électrons. Le potentiel électrique nécessaire pour la foudre peut être engendré par un effet triboélectrique.

Quatre éclairs frappent le sol

By Mircea Madau (cultures par Lucas ) [<font><font>Domaine public </font></font>], via Wikimedia Commons


EXOPLANETE

Vue d'artiste des trois étoiles de l'exoplanète HD 188753 Ab(l'une des étoiles étant couchée), à partir d'un hypothétique satellite de cette dernière.

http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA03520

 

GLUON

 

Propriétés générales
Classification Boson
Composition Élémentaire
Groupe Boson de jauge
Interaction(s) Forte
Propriétés physiques
Masse 0
Charge électrique 0
Spin 1
Durée de vie Stable

 


HELIOGAINE

Voyager 1 dans la région de l'héliogaine.

By Uploader origine était Yapa au fr.wikipedia (Transféré de fr.wikipedia) [<font><font>Domaine public </font></font>], from Wikimedia Commons


HALO

Halo lunaire

By CBLM (Propre travail) [<font><font>CC BY-SA 3.0</font></font>], via Wikimedia Commons


I-J-K-L-M-N ►

I-J-K-L-M-N

I

Ionisation : action qui consiste à enlever ou ajouter des charges à un atome ou une molécule. L'atome , ou la molécule, perdant ou gagnant des charges n'est plus neutre électriquement. Il est alors appelé ion.

Ionosphère : Atmosphère supérieure d’une planète

Isotrope : En cosmologie, le concept d'isotropie s'applique à l'univers observable pour désigner que sa structure à grande échelle reste la même quelle que soit la direction d'observation. Ceci se réfère à deux concepts distincts..

L

Lepton ::particule élémentaire de spin 1/2 qui n'est pas sensible à l'interaction forte.(force nucléaire faible).

Loi de Hubble : énonce que les galaxies s'éloignent les unes des autres à une vitesse approximativement,  proportionnelle à leur distance.

M

Magnétar :  étoile à neutrons disposant d'un champ magnétique extrêmement intense.

Magnétopause : La magnétopause est la frontière entre la magnétosphère, qui est dominée par le champ magnétique de la planète, et le milieu interplanétaire, qui lui est dominé par le vent solaire

Magnétosphère : Région entourant un objet céleste dans laquelle les phénomènes physiques sont dominés ou organisés par son champ magnétique.

Matière : La matière au niveau fondamental est constituée de quarks et de leptons(physique des particules)La matière peut se retrouver dans plusieurs états ou phases. Les quatre états les plus connus sont solide, liquide, gazeux, et plasma.;

Matière noire : catégorie de matière hypothétique, invoquée pour rendre compte d'observations astrophysiques, notamment les estimations de masse des galaxies et des amas de galaxies et les propriétés des fluctuations du fond diffus cosmologique.

Météorite :  corps solide naturel d'un système planétaire qui en traversant l'atmosphère d'un autre corps n'a pas perdu toute sa masse et qui atteint la surface de la Terre ou d'un autre astre(planète, exoplanète,  satellite naturel, astéroïde) sans être complètement volatilisé lors de l' impact avec cette surface.

Mécanique quantique : Théorie fondamentale de la matière et de la lumière dans l'infiniment petit.

Molécule : Association d'atome. exemple: l'eau est composé de molécules H2O.

Muon :Le muon est, selon le modèle standard de physique des particules, le nom donné à une particule élémentaire de charge négative. Le muon a les mêmes propriétés physiques que l'électron

N

Naine : Une galaxie naine est une petite galaxie composée de l'ordre de 10 milliards d'étoiles, un nombre relativement faible par rapport aux 200 à 400 milliards d'étoiles de la Voie lactée.

Nébuleuse : Objet céleste composé de gaz raréfié, ionisé et/ou de poussières interstellaires.

Nébuleuse obscure : (nébuleuses sombres ou encore nébuleuses d'absorption.)régions où les poussières du milieu interstellaire semblent se concentrer en grands nuages qui apparaissent en régions pauvres en étoiles. 

Neutrino :Particule élémentaire du modèle standard de la physique des particules. C’est un fermion de spin ½. Il en existe trois saveurs : électronique, muonique et tauique.

Neutron : Particule subatomique de charge électrique nulle.Les neutrons sont présents dans le noyau des atomes.

Nova :  Etoile qui devient très brutalement extrêmement brillante, avec une grande augmentation de son éclat,

Noyau atomique : région située au centre d'un atome constituée de protons et de neutrons (les nucléons). La taille du noyau (10-15 mètre) est environ 100 000 fois plus petite que celle de l'atome (10-10 mètre) et concentre quasiment toute sa masse;

Nuage de Hills : également appelé nuage d'Oort fossile, est un vaste ensemble sphérique hypothétique de corps du nuage d'Oort qui serait situé entre 100 et 3 000 unités astronomiques.

Nuage d' Oort : Vaste ensemble sphérique hypothétique de corps approximativement situé entre 20 000 à 30 000 unités astronomiques jusqu'à plus de 100 000 ua, bien au-delà de l'orbite desplanètes et de la ceinture de Kuiper.

Nuage moléculaire : Nébuleuses interstellaires qui ont une densité et une taille suffisante pour permettre la formation de H2, l'hydrogène moléculaire.

MAGNETOSPHERE

Vue d'artiste de la magnétosphère terrestre.

http://NASA — http://sec.gsfc.nasa.gov/popscise.jpg


NEBULEUSE OBSCURE

Gros plan de la nébuleuse de la Tête de Cheval

NASA, NOAO, ESA and The Hubble Heritage Team STScI/AURA


NOYAU ATOMIQUE

Noyau atomique de l'hélium.

 

NEUTRON

Représentation schématique de la composition en quark d'un neutron, avec deux quarks d et un quark u. L'interaction forte est transmise par des gluons(représenté ici par un tracé sinusoïdal

 

Image illustrative de l'article NeutronBy Arpad Horvath (Propre travail) [<font><font>CC BY-SA 


 
 

NUAGE DE HILLS

Vue d'artiste du nuage d'Oort et du nuage de Hills.

Vue d'artiste du nuage d'Oort et du nuage de Hills.

Par Kuiper oort (dumb version).jpg: NASA Dump version updated by Manco Capac in order to have a better full image. No Credit required for this current version. derivative work: Skab (d), Chesnok (Kuiper oort (dumb version).jpg) [Public domain ou Public domain], via Wikimedia Commons


NUAGE MOLECULAIRE

 Ce nuage provient de la nébuleuse de la Carène. Les étoiles récemment nées sont visibles à son voisinage, leur image étant rougie par la diffraction de la lumière bleue, diffraction provoquée par la poussière environnante. Cette image s'étend sur deux années-lumière et fut prise par le télescope Hubble en 1999.

http://http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/ap030630.html


O-P-Q-R ►​

 

O-P-Q-R

P

Parallaxe : incidence du changement de position de l’observateur sur l’observation d’un objet. En d'autres termes, la parallaxe est l'effet du changement de position de l'observateur sur ce qu'il perçoit.

Parsec : Unité de distance égale à 3,26 années lumières.

Particule élémentaire : Constituants fondamentaux de l'univers décrits par le modèle standard de la physique des particules. Ces particules subatomiques sont dites « élémentaires » parce qu'elles ne résultent pas de l'interaction d'autres particules plus « petites ».(électrons, quarks,)

Particule subatomique :Un composant de la matière de taille inférieure à un atome. On distingue les particules élémentaires et composites. La branche de la physique qui les étudie est la physique des particules.

Périhélie : Point de la trajectoire d'un objet céleste en orbite héliocentrique qui est le plus proche de l'étoile autour de laquelle il tourne.

Photon :Quantum d'énergie associé aux ondes électromagnétiques (allant des ondes radio aux rayons gamma en passant par la lumière visible), qui présente certaines caractéristiques de particule élémentaire. 

Plan fondamental : En astronomie,  Surface (2D) dans un espace de paramètres en trois dimensions r

Planète : corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers.

Planète chthonienne : géante gazeuse dont l'atmosphère d'hélium et d'hydrogène s'est évaporée du fait de sa proximité avec son étoile(résidu planétaire). L'astre résultant n'est plus qu'un noyau rocheux ou métallique ressemblant à une planète tellurique.

Planéte gazeuse : Planète constitué d'un noyau rocheux et/ou métallique, d'une couche de glaces d'épaisseur faible voire absente, et d'une épaisse couche d'hydrogène et d'hélium constituant l'essentiel de sa masse (~ 90 %).

Planète tellurique :  pPanètecomposée de roches et de métaux qui possède en général trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croûte). Sa surface est solide.

Plasma : Originellement, il s'agit d'un gaz constitué d'un mélange de particules neutres. Aujourd'hui, ce terme désigne un gaz de particules chargées et neutres, hors de leur état fondamental, sous forme de système liés.(plasma de quarks).

Plutinos : Objets transneptuniens, situés dans la ceinture de Kuiper.

Plutoïde :planète naine transneptunienne

Proton :Particule subatomique portant une charge élémentaire positive, constituant fondamental du noyau des atomes

Protogalaxie : on pourrait aussi appeler une galaxie primitive, est un nuage de gaz formé à l'intérieur d'une galaxie.

Pulsar : objet astronomique produisant un signal périodique allant de l'ordre de la milliseconde à quelques dizaines de secondes.( Ce serait une étoile à neutrons(issue de l'effondrement d'une supernova)  tournant très rapidement sur elle-même ).

Q

Quanta : Pluriel de quantum

Quantum :  représente la plus petite mesure indivisible, que ce soit celle de l'énergie, de la quantité de mouvementt ou de la masse. Cette notion est centrale en théorie des quanta, laquelle a donné naissance à la mécanique quantique

Quark :Particule élémentaire et un constituant de la matière observable. Les quarks se combinent entre eux pour former des hadrons, particules composites dont les protons et les neutrons en sont des exemples connus, parmi bien d'autres. 

Quasar : Source de rayonnement quasi-stellaire,ou source de rayonnement astronomique quasi-stellaire, est une galaxie très énergétique avec un noyau galactique actif.

Quintessence :  Nom donné à une forme hypothétique d'énergie sombre

R

Rayon gamma :  Rayonnement électromagnétique produit par la désexcitation d'un noyau atomique résultant d'une désintégration.

Radiogalaxie : Galaxie où une partie significative d'énergie n'est pas émise par les composants normaux d'une galaxie .

Relativité générale :théorie relativiste de la gravitation. Elle décrit l'influence sur le mouvement des astres de la présence de matière et, plus généralement d'énergie, en tenant compte des principes de la relativité restreinte

Relativité restreinte :théorie formelle élaborée par Albert Einstein en 1905 en vue de tirer toutes les conséquences physiques de la relativité galiléenne

PHOTON

Photons émis dans les faisceaux cohérents parallèles de six lasers

 

Image illustrative de l'article Photon

By 彭家杰 (Own work) [CC BY 2.5 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5), GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons


PLANETE CHTHONIENNE

Vue d'artiste de HD 209458 b transitant devant son étoile.

 
Agence spatiale européenne , Alfred Vidal-Madjar (Institut d'Astrophysique de Paris, CNRS, France) et de la NASA
 

QUARK

Propriétés générales
Classification    Fermions
Composition    Élémentaire
Propriétés physiques
Masse    • u : 1,5 à 4,0 MeV.c-2
• d : 4 à 8 MeV.c-2
• s : 80 à 130 MeV.c-2
• c : 1,15 à 1,35 GeV.c-2
• b : 4,1 à 4,4 GeV.c-2
• t : 173,34 ± 0,76 GeV.c-2
Charge électrique    • u : +2/3 e : +1,07×10-19 C
• d : -1/3 e : -5,34×10-20 C
• s : -1/3 e : -5,34×10-20 C
• c : +2/3 e : +1,07×10-19 C
• b : -1/3 e : -5,34×10-20 C
• t : +2/3 e : +1,07×10-19 C
Spin    1/2


RAYON GAMMA

Les rayons gamma sont produits par des processus nucléaires énergétiques au cœur des noyaux atomiques.

 

RADIOGALAXIE

Image en fausse couleur de la radiogalaxie Centaurus A se trouvant le plus près de la Terre, montrant des ondes radio(rouge), infrarouges de 24micromètre (vert) et une émission de rayon X allant de 0,5 à 5 keV (bleue)

 

Martin Hardcastle — http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Cena-spc.png


S-T-V-W-X-Y-Z ►​

S-T-V-W-X-Y-Z

S

Spectre électromagnétique : Ensemble des rayonnements électromagnétiques classés par fréquence, longueur d'onde ou énergie.

Spectre visible :  Partie du spectre électromagnétique visible pour l'œil humain ;

Spin : Propriété quantique intrésèque aux particules.

Subsoniques : Un écoulement autour d'un obstacle est en régime subsonique lorsque le nombre de Mach est inférieur au Mach critique qui correspond à l'apparition d'une onde de choc.(vitesse subsoniques)

Super gravité ::Théorie du champ de Maxwell qui combine la supersymétrie et la relativité générale

Super nova : Ensemble des phénomènes conséquents à l'explosion d'une étoile,

Sursaut gamma : Bouffées de photons gamma qui apparaissent aléatoirement dans le ciel. 

Système solaire : système planétaire composé d'une étoile, leSoleil, et des objets célestes définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système planétaire). 

T

Tachyon : classe de particules hypothétiques dont les principales caractéristiques sont d'avoir une vitesse toujours supérieure à la vitesse de la lumière dans le vide , une masse imaginaire pure et une énergie qui diminue lorsque la vitesse augmente.

Théorie des cordes : Domaine actif de recherche traitant de l'une des questions de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique, c'est-à-dire l'unification de la mécanique quantique et de la théorie de la relativité générale. 

Théorie de l'état stationnaire : Théorie concurrente (et aujourd'hui discréditée), de celle du Big Bang affirmant que l'Univers se trouve dans un état stablle d'expension continue, associé à une création de matière à petite échelle.

Théorie des quanta : théorie physique qui tente de modéliser le comportement de l'énergie à très petite échelle à l'aide des quanta (pluriel du terme quantum), quantités discontinues. Elle a servi de pont entre la physique classique et la physique quantique, dont la pierre angulaire, la mécanique quantique, est née en 1925.

Trou noir :  Objet céleste si compact que l'intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper. De tels objets ne peuvent ni émettre, ni réfléchir la lumière et sont donc noirs, ce qui en astronomie revient à dire qu'ils sont invisibles.

U

UA : Unité astronomique.

Univers : Ensemble de tout ce qui existe, régi par un certain nombre de lois.

Univers observable : partie visible de notre Univers..

Univers primordial : époques anciennes de l'histoire de l'univers observable.

V

Vent solaire :  Flux de plasma constitué essentiellement d'ions et d'électrons qui sont éjectés de la haute atmosphère du Soleil.

Vent stellaire : flux de plasma constitué essentiellement de protons et des électrons qui sont éjectés de la haute atmosphère des étoiles.

Voie lactée : Bande lumineuse traversant le firmament et composé d'étoiles relativement peu brillantes.Elle correspond à la projection du disque de notre galaxie sur la sphère céleste.

 

SPECTRE ELECTROMAGNETIQUE

 

Domaines du spectre électromagnétique 14122013.JPG

[[File:Domaines du spectre électromagnétique 14122013.JPG|thumb|Domaines du spectre électromagnétique 14122013]]


SURSAUT GAMMA

Sursaut gamma GRB990123, image prise par letélescope spatial Hubble, le 

By Andrew Fruchter ( STScI ) et la NASA [<font><font>Domaine public </font></font>], via Wikimedia Commons

 

UA : Unité astronomique.

http://universum.e-monsite.com/pages/dictionnaire-1/dictionnaire-mesures-asronomiques.html


UNIVERS OBSERVABLE

Visualisation de l'univers observable en trois dimensions sur 93 milliards d'années-lumière (28 milliards de parsecs). L'échelle est telle que les légers grains de lumière représentent des regroupements de grands nombres de superamas.

By Azcolvin429 (Propre travail) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)], via Wikimedia Commons


VENT SOLAIRE

Représentation en 3D de la spirale de Parker

http://lepmfi.gsfc.nasa.gov/mfi/hcs/hcs_shape.html


VOIE LACTEE

En France, à l'écart des lumières des grandes agglomérations, la Voie lactée est bien visible comme ici depuis la ville de Villard-de-Lans.

By BlaiseThirard (Propre travail) [<font><font>CC BY-SA 3.0</font></font>], via Wikimedia Commons


 

Date de dernière mise à jour : 03/07/2015