Dans les profondeurs inexplorées d'Orion

Des images infrarouges acquises par le VLT révèlent l'existence insoupçonnée d'un nombre élevé d'objets de faible masse

12 juillet 2016

 

HAWK-1, l'instrument infrarouge qui équipe le Very Large Telescope (VLT) de l'ESO au Chili, a permis de sonder les profondeurs encore inexplorées de la Nébuleuse d'Orion. L'image spectaculaire obtenue révèle l'existence d'un nombre de naines brunes et d'objets de masse planétaire dix fois supérieur au nombre d'objets connus. Cette découverte questionne le scénario classique de formation des étoiles d'Orion.

Une équipe internationale a utilisé la toute puissance de HAWK-I, un instrument infrarouge installé sur le Very Large Telescope de l'ESO, pour capturer la vue la plus profonde et la plus compréhensive à ce jour de la Nébuleuse d'Orion[1]. L'image d'une beauté spectaculaire qui en résulte a révélé l'existence d'une abondance élevée de naines brunes de faible luminosité et d'objets isolés de masse planétaire. La présence de ces objets de faible masse renseigne sur l'histoire de la formation stellaire au cœur même de la nébuleuse.

La célèbre Nébuleuse d'Orion s'étend sur quelque 24 années-lumière à l'intérieur de la constellation d'Orion. A l'œil nu depuis la Terre, elle présente l'aspect d'une tâche floue au niveau de l'épée d'Orion. Le rayonnement ultraviolet émis par les jeunes étoiles chaudes qu'elles abritent illumine certaines nébuleuses, telle la Nébuleuse d'Orion, ionise le gaz qu'elles renferment et lui confère cette brillance.

La relative proximité de la nébuleuse d'Orion en fait un laboratoire de test idéal des scénarii de formation stellaire. Elle permet de mieux comprendre les processus ainsi que l'histoire de la formation stellaire, et de connaître le nombre d'étoiles de masses différentes qui se sont formées.

L'article complet sur le site de l'ESO►http://www.eso.org/public/france/news/eso1625/

 

infrarouge de la Nébuleuse d'Orion

Eléments marquants d'un nouveau cliché infrarouge de la Nébuleuse d'Orion

 

Sur cette image figurent quelques éléments marquants d'une nouvelle image spectaculaire de la zone de formation stellaire qu'est la Nébuleuse d'Orion. Cette image résulte de la superposition de multiples clichés acquis par la caméra infrarouge HAWK-1 installée sur le Very Large Telescope de l'ESO au Chili. Elle offre la vue la plus profonde à ce jour de cette région du ciel et révèle un nombre insoupçonné d'objets de masse planétaire faiblement lumineux.

 

 

Crédit:

ESO/H. Drass et al.

Le joyau de l'épée d'Orion

The jewel in Orion’s sword

 

Ce graphique montre l'emplacement de la nébuleuse d'Orion (Messier 42) dans l'épée de la célèbre constellation d'Orion (le chasseur). Cette carte montre la plupart des étoiles visibles à l'oeil nu dans de bonnes conditions et la nébuleuse d'Orion lui-même est mis en évidence par un cercle rouge sur l'image. Cette grande région de star de la formation peut être vu à l'oeil nu et est un spectacle impressionnant dans les télescopes amateurs de taille modérée

 

 

Crédit:

ESO, IAU and Sky & Telescope

Date de dernière mise à jour : 11/08/2016

×